DSCN0770c

Dimanche 28 mai, une sortie "CPM" sur le sentier des tannes et glacières ...

Durant des millénaires, l'eau a sculpté le vaste plateau calcaire du Margériaz, le gel a écaillé la pierre, la pluie a martelé le roc, l'eau "acidifiée" a dissout le calcaire, créant un paysage étrange et spectaculaire : le karst.

Depuis septembre 2011, le parc naturel régional des Bauges a reçu le label "geopark", reconnaissant la richesse géologique, ainsi que les actions de valorisation touristique de ce patrimoine naturel; le sentier des tannes et glacières du Margériaz permet, avec ses neuf haltes thématiques, de découvrir des particularités du relief karstique ...

Capture du 2014-05-21 115747

 Après le départ du parking de la place à Baban, chemin faisant, nous pénétrons dans une première ruelle, vestige d'une galerie souterraine, dont le plafond a aujourd'hui disparu

DSC04003b

Après le Grand Rafou, où quatre dolines se rejoignent en une vaste dépression, la dalle calcaire sous nos pieds est constellée de fossiles montrant des coquilles de mollusques : ce sont des rudistes, emblématiques du calcaire constituant le Margeriaz

DSCN0755b

à la sortie du bois, la vue s'élargit ...

DSCN0758b

En arrivant près de la crête, on découvre la névière du pont de pierre , puits de 14 mètres sur 10 mètres de large et 10 mètres de profondeur ...

DSCN0760b

Arrivés sur la crête du Margériaz, nous poursuivons jusqu'au sommet...

DSC04008b

La superbe vue panoramique sur les Alpes nous permet de nous orienter, d'identifier les différents sommets

DSC04013b

tandis que des habitués des lieux s'aventurent en bordure de falaise, nous apercevons au fond les sommets du nord de la Chartreuse ...

DSCN0761b

Nous montons jusqu'au sommet du Margériaz, à la borne 1845m ...

DSCN0762b

Du sommet, on a une très belle vue sur  les Bauges, avec , en premier plan le Mont Colombier (de gauche à droite : la dent de Rossanaz, le val perché, le Mont Colombier,le col de la Cochette, les rochers de la Bade), et en second plan, de gauche à droite, quelques-uns des "2000" des Bauges : Mont Trélod, pointe d'Arcalod, Mont Péclod, pointe des Arlicots, Dent d'Arclusaz ...

2014-05-18 12.06.48b

Les falaises du Margériaz constituent une gigantesque coupe géologique grandeur nature ...

DSC04012b

à la descente, nous trouvons un nouvel exemple de ruelle du karst ...

DSCN0765b

après avoir passé la Tanne aux cochons, puis la Tanne du Névé, nous arrivons à la Grotte sous le chemin...

DSCN0771b

l'imposant porche d'entrée donne accès à une large galerie visitable avec une lampe ... nous ne ratons pas l'occasion de jouer aux apprentis spéléos et d'observer un puits ainsi que de vieilles stalactites altérées en une croûte blanche formée de calcite hydratée appelée "mondmilch" ("lait de lune" en allemand)

DSC04025c DSC04028c

DSC04029b

après être passés sous les pis de cette vache géante, au bout d'une vingtaine de mètres, nous devons nous arrêter (ouf!), la galerie étant entièrement obstruée par de gros blocs ...

DSC04030b

Après le retour au parking, il nous restait encore à découvrir la cascade du Pissieu, exsurgence des eaux de pluie et de fonte de l'ensemble du plateau ...

DSCN0775b

DSC04039b

Mais pourquoi cette appellation "tannes et glacières"? En Savoie et Haute-Savoie, les grottes et gouffres sont appélés "tannes". Aux siècles derniers, certains gouffres remplis de glace naturelle en permanence, dénommés "glacières" étaient exploités et la glace vendue dans les restaurants de Chambéry et d'Aix-les-Bains...

Pour l'itinéraire complet, avec aller et retour au Mont Margériaz depuis le sommet de la boucle "tannes et glacières", il faut compter environ 5h. Pour la cascade du Pissieu, s'arrêter, sur la route descendant d'Aillon-le-Jeune à Lescheraines, 1 km après le hameau "le Cimeteret"; puis 80m de descente (et de remontée!) jusqu'à la cascade en contrebas de la route (au total  600m de dénivelée et 10km).

(photos : Jean-François Vulliez, Gisèle Monin et Martine Piétu)