2019 06 08 11.42.00

 

 

Ayant parcouru, il y a fort longtemps, las arêtes du Mont Chauffé, je souhaitais revenir sur ce sommet, petit par l'altitude mais d'un accès pas si aisé. Nous l'aborderons par son versant SSE, selon un itinéraire repéré dans le livre de Pierre Millon, ''Les Grands Sommets du Randonneur'', Ed Glénat.

Nous sommes sept au départ du parking ''Le Sauvage'' (ça s'annonce bien!) : Martine, Olga, Emmanuelle, Nelly, Philippe, Romain et moi-même. Le parcours démarre par une belle piste confortable et dans un paysage de toute beauté, idéale pour l'échauffement avant les difficultés à venir.

2019 06 08 10.18.41Effectivement, à partir du chalet de la Raille, c'est plutôt ''dré dans l'pentu'', par une succession de couloirs empierrés et pentes herbeuses.

2019 06 08 10.31.03  2019 06 08 10.42.03Petite halte au Petit Chauffé pour reprendre des forces

                                       2019 06 08 11.01.54

avant d'aborder plusieurs ressauts rocheux qui méritent toute notre attention

2019 06 08 11.35.00  2019 06 08 11.36.04

Un passage au bord du couloir de Chevenne, qui nous montre ses dernières corniches, nous permet d'admirer la face S des Cornettes de Bise.

                                      2019 06 08 11.41.58

Beaucoup d'hésitation pour aborder la partie sommitale. Le topo que j'ai en main (Visorando®) nous propose des vires exposées avec deux ressauts dont le deuxième, délicat à la montée, poserait un sérieux problème à la descente.

                                    2019 06 08 11.42.00

Romain, parti en éclaireur, trouve un itinéraire plus sûr, via une succession de gradins et couloirs qui nous emmènent à un avant sommet (notre aire de pique nique) relié au sommet par une arête sur laquelle Martine et Emmanuelle sont impatientes de s'engager.

2019 06 08 12.42.05  2019 06 08 12.42.13

Vues superbes sur le nord du massif, le Léman, le Jura ainsi que sur les Alpes suisses et jusqu'au Mont Blanc.

2019 06 08 13.01.12  2019 06 08 13.13.08

La descente du ressaut final nécessite la pose de mains courantes à deux reprises pour sécuriser des pentes exposées

2019 06 08 13.37.09  2019 06 08 13.49.56

L'itinéraire se déroule ensuite sur des banquettes encailloutées assez inconfortables pour se terminer par le couloir de Ferraillon. Certains choisiront les bordures herbeuses, d'autres préfèreront la trace directe dans le pierrier, jusqu'à la piste de départ à 10 mn de la voiture.

                                     2019 06 08 14.51.41

Un grand merci à tous les participants, pour leur bonne humeur, leur pied sûr, avec un merci particulier à Romain pour son aide dans les passages délicats....et pour ses photos.