iris 24

Randonnée dans Le Sud Vercors

Le week-end du 25 au 26 mai 2019

Encadrant : Patrick Dupire

Chauffeur et assistant : Nicolas Cornu

 

 

 

Patrick Dupire, notre encadrant, nous embarque pour un week-end enchanteur dans le Sud Vercors, un massif montagneux des Préalpes, entre les départements de l'Isère et de la Drôme.
Sa nature géologique principalement calcaire offre un relief varié fait de falaises, de crêtes, et de gorges.
Ce beau séjour était sous le signe de la chance. Peu de personne y croyait à ce séjour à cause d'une météo incertaine accompagnée d'une pluie possible sur les sommets. Il n'en fut rien pour les onze personnes accompagnées par Patrick dans cette agréable marche ! Le temps qui somme toute était mitigé, nous a réservé une belle surprise. Nous avions eu un ciel bleu accompagné d'un vent froid avec un soleil qui se jouait de nous à se cacher derrière les nuages !

1er jour:

Samedi 25 mai 2019 : 
Notre départ a lieu du parking de la MJC de Novel à 7h.
Nous prenons l'autoroute A51 en direction de Chambéry,en passant par le village de Chichilianne pour enfin terminer notre route sur le parking du hameau de La Richardière. 
iris 24

Un lieu hautement symbolique, et commémoratif par son monument aux morts en hommage à la résistance face aux Allemands lors des combats du 22,23,24 juillet 1944, « aux Maquisards du Trièves qui combattirent et tombèrent au pas de L'Aiguille ».

Voici le visuel de ce haut lieu de la résistance et le chemin par où nous commençons l'ascension du pas de L'Aiguille.

iris 24   

 

Une ascension de 400 mètres de dénivelé nous amène au sommet du pas de l'Aiguille avec sa croix à 1632 m d'altitude.iris 24
Nous continuons notre périple pour atteindre les hauts plateaux arides du Sud Vercors. Nous observons, la grotte dite « pathétique » un haut lieu de la résistance. Le texte inscrit sur le monument aux morts nous informe de la tragédie dans cette grotte.iris 24
       Les plateaux du sud Vercors sont très variés : ils sont composés de petits lacs et de grandes plaines herbeuses.
iris 7
Une vue du refuge non gardé de Chaumailloux à 1665 m d'altitude.iris 24Une forêt d'épineux entoure les plaines herbeuses ainsi que des jasses qui viennent agrémenter ce paysage de roches calcaires. Les jasses sont des espaces à l'image d'un entonnoir, où les bergers mettent leur troupeau pour les surveiller plus facilement face aux prédateurs.iris 24
     Le Vercors possède une belle biodiversité qu'il faut continuer de préserver.
Une multitude de fleurs venaient sublimer ces plateaux calcaires, tout au long de notre marche.iris 24
     Au cours de notre marche en direction du gîte où nous allons passer la nuit, nous avons fait la rencontre de nos chères amusantes amies les marmottes.iris 24Après avoir traversé les plateaux arides du Vercors, nous changeons radicalement de paysages.
Nous marchons dans un environnement de falaises abruptes et de pierriers.
Le massif du Vercors est composé de calcaires de faciès urgonien. Ce faciès correspond à un calcaire récifal construit dans un environnement tropical, ce qui correspond à l'existence d'une mer peu profonde en milieu tropical. Le faciès urgonien s'étend du barrémien à l'aptien, soit environ de -130 à -112 millions d'années. Cette sédimentation abondante de calcaire urgonien dans ce massif permet de reconstituer le paléoenvironnement de la zone au crétacé inférieur. Ce sont notamment les plissements alpins qui ont contribué à porter les calcaires urgoniens hors de l'eau, les offrant à l'affleurement du massif du Vercors.
Ce calcaire est caractérisé par une couleur très claire, souvent blanche. De part sa solidité et sa couleur blanche, cette roche peut être utilisée dans le bâtiment.iris 24Nous continuons à nous émerveiller au cours du chemin par les nombreux changements de paysages que la nature nous offre. Nous aboutissons à la fin de notre première journée de randonnée par la traversée d'une belle forêt verdoyante où le soleil accentue les contrasts de vert entre les feuillus et les résineux.iris 24
  Au cours de notre marche en direction du gîte où nous allons passer la nuit, nous avons fait la rencontre de nos chères amusantes amies les marmottes.iris 24Après avoir traversé les plateaux arides du Vercors, nous changeons radicalement de paysages.
Nous marchons dans un environnement de falaises abruptes et de pierriers.
Le massif du Vercors est composé de calcaires de faciès urgonien. Ce faciès correspond à un calcaire récifal construit dans un environnement tropical, ce qui correspond à l'existence d'une mer peu profonde en milieu tropical. Le faciès urgonien s'étend du barrémien à l'aptien, soit environ de -130 à -112 millions d'années. Cette sédimentation abondante de calcaire urgonien dans ce massif permet de reconstituer le paléoenvironnement de la zone au crétacé inférieur. Ce sont notamment les plissements alpins qui ont contribué à porter les calcaires urgoniens hors de l'eau, les offrant à l'affleurement du massif du Vercors.
Ce calcaire est caractérisé par une couleur très claire, souvent blanche. De part sa solidité et sa couleur blanche, cette roche peut être utilisée dans le bâtiment.iris 24Nous continuons à nous émerveiller au cours du chemin par les nombreux changements de paysages que la nature nous offre. Nous aboutissons à la fin de notre première journée de randonnée par la traversée d'une belle forêt verdoyante où le soleil accentue les contrastes de vert entre les feuillus et les résineux.iris 24L'extraordinaire physionomie de cet arbre nous montre la dureté mais aussi la beauté de ce que la nature est capable de façonner.iris 24Nous arrivons à destination de notre première journée de randonnée pédestre de 14 km. Nous voyons poindre au loin entouré par la forêt verdoyante, un toit. Nous nous reposons non loin de là avant d'aller en direction du bâtiment, nous observons le paysage, heureux que cette journée s'achève avec un beau temps qui nous sourit.
Nous arrivons dans un petit village perdu entre les montagnes abruptes du Vercors et sa forêt verdoyante à perte de vue. C'était comme si le temps n'avait plus d'emprise sur nous, comme si nous étions coupés du monde...iris 24Pour ceux qui souffrent des pieds, rien de tel que de les tremper dans l'eau froide pour que le gonflement et la douleur se calment tout de suite.
Pour les amateurs de bains, ce jacuzzi froid improvisé vous fera le plus grand bien. Le souci c'est pour les bulles, il faudra faire appel à vos talents d'argumentateur pour convaincre vos compagnons de randonnée aussi épuisés que vous, de frapper leurs mains sur l'eau pour vous faire suffisamment de remous et faire du bien dans l'eau froide à vos pieds meurtris.
Si vous voyez tous les visages autour de vous se renfrogner, et que vos compagnons se précipitent tous sur vous pour avoir une chance d'avoir une place dans la fontaine pour se tremper les pieds, abstenez-vous de leur demander. Vous sentirez plus la douleur de vous être fait marcher sur les pieds par vos amis dans la fontaine plutôt que de ressentir la fraîcheur agréable de l'eau froide sur vos orteils. Le but étant de tremper ses pieds et de se dire « c'est le pied, la journée est finie, quel soulagement, je revis !»iris 24Après cette séance de spa improvisé à la mode randonneur, nous arrivons à la réception du refuged'Archiane où nous allons dormir.
iris 24

  Iris

  Nous observons qu'à l'entrée de la réception  sous le préau en verre, est marqué à la craie    sur un tableau noir «  bienvenue à Patrick        « Dupré » et au CAF d'Annecy » On peut se    demander,si Patrick l'organisateur de notre      randonnée a voulu se faire intégrer                  complètement dans l'environnement du Vercors en changeant de nom ? Nous restons donc  dans le thème des plateaux arides du Vercors de par la maladresse amusante de la personne qui nous reçoit en changeant le nom de notre  guide !!!
Cette personne est un monsieur appelé Jean-Luc, un homme seul très aimable qui fait tout dans le refuge.
De notre côté, heureux de se reposer après cette longue journée, nous décidons d'aller boire un verre non loin du refuge dans un bar à l'ambiance particulière et cocasse. Ce bar possède un panneau de débit de boissons de licence I. Pour des habitués comme nous de bar licence IV ça nous a fait un choc !
De plus, nous sommes reçus dans ce bar par un homme ventripotent comme un flan accompagné d'une dizaine de ses chats de toutes les couleurs, curieux et câlins. Ils s'amusent à passer sous nos jambes et sous la table pour venir se faire caresser et se faire chouchouter. Pour couronner le tout, nous avons presque pris toutes les boissons du bar. Un nombre limité de Schweppe tonique nous obligeait à faire des compromis entre nous, et à décider qui prenait des pressions. Autant dire que ce n'était pas chose aisée, le barman se sentait sous pression et n'y comprenait plus grand chose à toutes nos demandes. Cependant, il montrait une grand courtoisie à notre égard dans ce bar perdu dans ce bel environnement «  what did you expect ?».
Même dans un endroit reculé comme celui-ci, nous pouvons avoir un semblant de bar à chat, avec un débit d'alcool plus que raisonnable. Comme quoi, il n'y a pas que dans les grandes villes que l'on trouve des bars à chats !!! Pour les randonneurs qui aiment les ambiances bucoliques, et un lieu atypique, c'est cet endroit qu'il faut voir !
Après, cette journée forte en émotions, nous dormons dans notre refuge au rythme des ronflements , embaumés par les odeurs des pieds.

2 ème jour :
Dimanche 26 mai 2019 
Départ du refuge d'Archiane autour de 8 h du matin pour une randonnée de 20 km. Nous démarrons avec 6-7 km de marche sur une route goudronnée entourée par une variation de paysages variés et magnifiques. Le temps est radieux et la température agréable.iris 24

iris 24Nous marchons pendant un long moment avant de retrouver les plateaux calcaires du Vercors. Nous passons par le magnifique vallon du Combau avec un temps mitigé et du vent à vous glacer le sang.
Nous arrivons à midi pour le déjeuner à la cabane de l'Essaure en passant par la bergerie du Combau à 1608 m d'altitude.
Nous continuons de marcher en passant par le vallon du Combau où nous retrouvons nos calcaires urgonien.iris 24Nous trouvons sur notre chemin lors de notre descente du vallon du Combau, le lieu où certains résistants sont enterrés.iris 24Enfin nous terminons notre journée riche en émotions par un panorama sur la vallée avec une vue splendide sur le Mont Aiguille.
Cette randonnée de deux jours dans les plateaux du Sud Vercors aura été magique. Elle nous aura permis de voir la beauté des paysages variés du Vercors, ainsi que sa faune et sa flore qu'il faut préserver. La nature ne cessera jamais de nous fasciner, de nous montrer que nous sommes une part importante de cet écosystème, et que nous devons le protéger pour que les générations futurs puissent voir comme nous toute la richesse et le charme de cette biodiversité.
Je remercie chacun pour sa bonne humeur, les bons moments de rires que nous avons partagés. Je remercie également Patrick Dupire l'organisateur qui nous a emmenés faire ce beau séjour dans le Sud Vercors, ainsi que Nicolas Cornu notre chauffeur.iris 24
     De la gauche vers la droite : Claire, Paula, Pauline, Iris, Guillaume, Pascale, Sylvie, Patrick,