Ski de rando

Activité Ski de rando
LA SÉCURITÉ EN SKI DE 
RANDONNÉE


Skier une belle neige est le plaisir du randonneur à skis mais il s’expose à différents risques ou accidents :
• La glissade à la montée comme à la descente
• La rupture d’une corniche au-dessus ou sous lui
• Le choc avec un piquet de parc ou un rocher juste caché sous la neige
• Le froid et le vent
• Et bien sûr l’avalanche

DVA + Pelle + Sonde

DVA recherche   recherche pelles

Le pratiquant de la montagne enneigée est équipé obligatoirement du tritype DVA-Pelle-Sonde
Le DVA : Détecteur de Victime en Avalanche. Les modèles récents sont performants, simples. Leur utilisation est intuitive. Le DVA est porté par le skieur sur la première couche de vêtement . Il devra être vérifié par son fabricant tous les 3 ans.
Les DVA analogiques (ils datent de plus de 15 ans) sont à mettre au rebut et à détruire
La sonde : longueur minimum 2.40 m dans le sac
La pelle : avec un godet métallique dans le sac

Il appartient à chaque pratiquant de maîtriser ses appareils en s’entraînant régulièrement en particulier le pelletage est une opération complexe qui
nécessite beaucoup d’énergie.

Autres matériels ou équipements

• Le port du casque est fortement recommandé à la montée comme à la descente
• Le sac AIRBAG qui permet à l’avalanché de rester en surface se voit de plus en plus
• Une trousse pharmacie personnelle (avec couverture de survie) + piles de rechange + quelques accessoires de réparation fait partie du fond de sac.

L'avalanche

Malgré toutes les précautions :
• Une bonne préparation de la course avec lecture et analyse du BERA
• Le choix d’une trace sécurisée
• La prise de distances entre les skieurs ou passage un par un
Se faire ensevelir, bousculer dans une avalanche peut surprendre le skieur.

Que faire en cas d’avalanche

Statistiquement, un enseveli dégagé en moins de 15 mn a de fortes chances de survie, donc seuls les témoins ou les camarades rescapés sont en capacité agir.
Les secours organisés sont performants mais arriveront trop tard.

Un secours en avalanche ne se résume pas à une simple recherche DVA.

Ce que je dois faire

• Alerter mes camarades en criant
• Essayer de se protéger
• Regarder et mémoriser le dernier emplacement où j’ai vu mes camarades
• Organiser le secours

Le plus apte prendra la direction des opérations
         ◦ Recenser les personnes disparues
         ◦ Faire mettre tous les DVA en réception
         ◦ Rechercher des indices de surface (gants, skis…) et les exploiter
         ◦ Désigner ceux qui recherchent et attribuer les zones de recherche
         ◦ Donner l’alerte ( appeler le 112 ) concomitante aux premières recherches
         ◦ Dégager les victimes et faire leur bilan et donner les premiers soins de secourisme.
           Un avalanché est souvent un polytraumatisé ou insconscient   
         ◦ Préparer l’arriver des secours

Une recherche ne s’interrompt jamais. Plusieurs ensevelis ont été dégagés vivants après plusieurs heures d’ensevelissement.

 

 

Club Alpin Français d'Annecy
17 Rue du Mont Blanc
74000 ANNECY
Tél. 04 50 09 82 09
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture au public :
le mercredi de 15h à 19h
le vendredi de 11h30 à 13h30 et de 17h30 à 20h30

Le Parking est difficile...

N'utilisez pas les places des résidents de la copropriété
Dans les rues adjacentes,
ne bloquez pas les entrées privées