Comptes-Rendus

DSCN3765

Deux jours de randonnée les 4 et 5 juillet 2015 dans le désert de Platé ...

 La montée, au départ de Flaine, dans le vallon de Balacha jusqu'au Col Pelouse, est l'occasion d'herboriser, sous la houlette de Pierre Schubetzer, toujours prêt à partager ses vastes connaissances...

DSC 6806

En ce début juillet pas encore trop frappé par la canicule, la flore est riche et variée ...

DSC 6819

 

DSC 6820

 

DSC 6824

 La montée ayant été un peu rude sous le soleil de plomb, on apprécie de trouver, sur le chemin vers le col de Platé, un névé pour se rafraîchir!

DSC 6848

Les éboulis sont colonisés par la linaire alpine

DSCN3757

le tabouret à feuilles rondes

DSCN3759

les silènes acaules qui savent profiter de la moindre fissure ...

DSCN3823b

L'arrivée au col de Platé puis au sommet des Grandes Platières (2480m) réservent de magnifiques points de vue sur le massif du Mont Blanc

SAM 3705

 

DSC 6988-DSC 6997

Forteresse minérale, le désert de Platé est né dans un océan (dit "océan alpin") du début de l'ère secondaire au milieu du tertiaire, entre les plaques européenne et africaine. Cet océan s'est comblé de sédiments marins : calcaire riche en coquillages, oursins, coraux, stromatolites, algues, sables, etc ...

Le téléscopage de la plaque africaine a fait gicler les sédiments par-dessus la plaque européenne, formant ainsi le désert de Platé

DSC 6968

 

DSC 7013

Au sud, sud-ouest du sommet des Grandes Platières, un circuit géologique (dont la numérotation des bornes nous a paru quelque peu obscure ...) permet d'explorer les curiosités de la "dalle de la Matolle",

Lapiés, dont plusieurs qualificatifs permettent de décrire les formes : lapiés de diaclases, lapiés à méandres, lapiés de parois, sans oublier les cuvettes, épines, nids-de-poule et autres gouffres ....

DSC 7046

En descendant vers le col du Colonney, une couche gréseuse rousse porte un superbe réseau de cassures courbes; formées au sein de deltas, ces dalles de grès auraient, il y a bien longtemps, affleuré au-dessus de la surface de la mer et se seraient oxydées, prenant ainsi cette teinte brune, légèrement rougeâtre

DSCN3787

On trouve ici de nombreuses dalles à fossiles où l'on s'amuse à repérer : les coraux solitaires, les nautiles, les oursins, les calcaires spiralés, les bivalves, les nérinées, les cérithes ... fossiles indiquant que ces calcaires sont nés dans une mer chaude et peu profonde

DSC 7041

 

DSC 7042

 

DSCN3789

En fin d'après-midi, nous arrivons aux chalets de Platé

SAM 3730

qui se sont lovés dans un fond de combe dominé par quelques langues de calcaire

DSCN3799b

 

DSCN3803

Juste au-dessus des Egratz, le rebord du plateau offre un point de vue unique sur le Mont Blanc et sur la vallée de l'Arve

DSC 7055

Au refuge, on sait ce que signifie le mot "désert" ... l'eau y est rare en ce début d'été chaud et peu pluvieux ...

Le deuxième jour, après une nuit au refuge, nous remontons au col du Colonney, pour descendre ensuite sur Flaine

DSCN3813

en passant par la combe de Monthieu, une dépression héritée des périodes glaciaires. Les fossiles des calcaires urgoniens de Monthieu (rudistes, nérinées, éponges corallines, coraux coloniaux , ...) nous indiquent que Platé, il y a plus de 100 millions d'années, ressemblait aux Bahamas ...

Au coeur de cet océan minéral particulièrement inhospitalier, la flore a développé des trésors d'intelligence pour créer des îlots de vie ...

DSCN3815

Les violettes à deux fleurs (qui sont jaunes!) sont caractéristiques des terrains calcaires

DSCN3820

la hutchinsie des Alpes trouve ici refuge

DSC 7009b

Puis c'est le retour à Flaine, avec son architecture qui ne laisse personne indifférent ...

DSCN3830

Pour l'histoire de Flaine conçue dans les années 60 par Marcel Breuer, l'un des grands architectes américains du XXème siècle, voir les sites suivants :

http://cours.arts.free.fr/flaine.htm

et

http://www.caue74.fr/media/documents/referentiel-impression/flaine-architectures-d-une-station-balades-culturelles-en-haute-savoie.pdf

Un grand merci et bravo à Pierre de nous avoir accompagnés dans ce week-end malgré la pénible chaleur de début juillet, et de nous avoir fait profité de son érudition ...

 

(photos : Marco Marchelli et Martine Piétu)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Club Alpin Français d'Annecy
17 Rue du Mont Blanc
74000 ANNECY
Tél. 04 50 09 82 09
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ouverture au public :
le mercredi de 15h à 19h
le vendredi de 11h30 à 13h30 et de 17h30 à 20h30

Le Parking est difficile...

N'utilisez pas les places des résidents de la copropriété
Dans les rues adjacentes,
ne bloquez pas les entrées privées